Restauration complète carrosserie

sur

Alpine A 310

 

 

Voici une coque qui arrive pour une restauration complète. Pas mal de choses à reprendre. Les bas de caisse notamment ...

 

 

Décapage et grattage de l'intérieur du compartiment avant ...

 

 

Puis Thierry renforce les zones fragilisées après avoir remis en place le fond de coffre avant.

 

 

Après un renforcement des soubassements et un ponçage énergique, les choses commencent à prendre tournure ...

 

 

Le châssis, restauré par le client, arrive au garage par ses propres moyens ... Si, si !!! Ici, c'est possible de faire un essai sur route avec cet engin ...

 

 

Néanmoins, nous insistons sur le fait que nous sommes dans le sud du sud de la France, et que, dans tout autre endroit de l'hexagone, cela vous vaudrait une telle cascade d'emmerdements avec la maréchaussée et le tribunal local qu'il vaut mieux très vite oublier l'idée ...

 

J'adore le siège vissé sur les planches, elles mêmes posées sur les deux brancards du châssis. Même pas peur !!!

 

 

Vous remarquerez que, par souci de sécurité, le tableau de bord et son compteur de vitesse ont été remontés de façon à ce que le conducteur puisse respecter scrupuleusement les limitations de vitesse en vigueur autour de Perpignan ... 

 

 

Blaxonage de l'intégralité du dessous de la coque dans le but de la protéger des intempéries et des projections de gravier.

 

 

C'est terminé. Il n'y a plus qu'à laisser sécher. Les zones blanches correspondent aux points d'ancrage de la coque avec le châssis. Les platines de fixation soudées au châssis viendront prendre appui à ces endroits et seront noyées dans la résine.

 

Ensuite, lorsque cette dernière sera sèche, on repassera une couche de blaxon pour uniformiser la protection.

 

 

La coque a été remise à l'endroit et le châssis est prêt à la recevoir. Il n'y a plus qu'à ré-assembler les deux ...

 

Un deuxième recoquage va avoir lieu simultanément sur l'A 310 qui se trouve sur le pont de gauche.

 

 

Pour réunir coque et châssis, une bonne couche de résine va être appliquée sur les platines de fixation qui se trouvent le long de la poutre et dans les passages de roues. Ensuite, on laisse sécher avant de passer à l'étape suivante ...

 

 

Réfection des parties en bois, très abimées, du plancher de la coque de l'Alpine A 310.

 


 

Le montant de pare brise côté gauche est très fatigué. Il va falloir intervenir et le changer ...

 

 

La partie haute de la baie de pare brise est également concernée. Elle est donc découpée avec le montant. L'armature métallique est conservée.

 

 

Puis, mise en place du nouveau montant de pare brise sur la coque de la voiture.

 

 

Une fois la réparation effectuée, Thierry commence à poncer la caisse afin de la préparer avant sa mise en peinture.

 

 

Voilà, nous y sommes presque ! Non, en fait, c'est une blague ! Il y a tellement de peinture sur cette coque qu'elle doit peser au moins 10 kilos de trop. Et il va tout falloir retirer ...

 

 

Test de montage à blanc d'un pare brise sur la coque. Il y a quelques semaines, un premier test s'était avéré non concluant suite au changement du montant gauche.

 

Après avoir remis la voiture bien à plat sur ses roues, Thierry l'a laissé se replacer et reprendre sa forme pendant environ un mois. Et aujourd'hui, le test de montage est positif.

Il n'y a plus de problème !!! Il faut juste laisser faire le temps ...

 

 

Cette brave petite A 310 est passée par toutes les couleurs de l'arc en ciel durant sa longue vie antérieure ...

 

 

Ce sont, au total, 12 couches de peinture superposées qu'il nous faut retirer petit à petit sur la coque de l'auto. Et là, tous les moyens sont bons ...

 

 

Le grattoir mais aussi la ponçeuse sont mis à rude épreuve.

 

Au fur et à mesure que le travail avance, nous commençons à découvrir qu'il y a des réparations mal faites à reprendre. Beaucoup de mastic à retirer ...

 

 

Reprises faites sur la jupe arrière et sur l'aile arrière droite

de l'Alpine A 310.

 

 

La face avant en cours de décapage ... Encore un petit effort !!!

 

 

Une fois le travail de ponçage terminé, la voiture est poussée dans la cabine de peinture ...

 

 

Passage d' une couche de mastic pistolable sur la surface de la coque pour combler toutes les aspérités liées au ponçage.

 

 

Après une petite période séchage, il est temps de s'attaquer à un vrai problème. Un truc qui peut prendre des heures, mais beaucoup plus souvent ... DES JOURS ENTIERS !!!

 

 

Le remontage et le réglage des ouvrants, à commencer par les portes. On se souvient que la voiture est arrivée au garage en morceaux. D'abord la coque, puis le châssis ...

 

 

De plus, le montant gauche du pare brise a été remplacé. Les problèmes potentiels ne semblent pas manquer ... Mais cela se passe plutôt bien et nos deux portières trouvent leurs places respectives dans un délais ... raisonnable.

 

 

Pour le capot avant, l'opération est nettement plus facile et plus rapide à réaliser ...

 

 

Mais forcément, il y a quand même un petit truc qui cloche ...

 

Lors d'une précédente restauration, cette coque d'Alpine A 310 - 4 trous a été affublée de deux portes d'A 310 - 3 trous et ce n'est pas du tout, mais alors pas du tout la même chose ...

 

 

Donc, il va nous falloir remettre tout çà dans l'ordre et revoir sérieusement le positionnement et la fixation des butées et des charnières de portes pour que tout s'aligne correctement.

 

 

Après ce petit jeu de patience, nos deux portières devraient bien se comporter lors de leur ouverture et de leur fermeture ...

 

 

Une fois ce travail terminé, on attaque un ponçage énergique des deux portières de la voiture ...

 

 

Puis passage par la cabine pour mise en apprêt avant peinture ...

 

 

Décapage et ponçage du capot avant sur lequel s'accumulent les couches de peintures superposées ...

 

 

Après avoir débarrassé tous les ouvrants de leur vieille peinture, passage par la cabine de peinture pour mise en apprêt du capot avant et des deux portes.

 

 

Mise en apprêt de la coque de l'Alpine A 310 avant peinture. 

Une photo de la face avant et ...

 

 

 Une autre photo de la face arrière de la voiture.

Le moteur, toujours à bord de l'auto, a été soigneusement emballé et protégé avant l'opération ...

 

 

Mise en peinture des deux portes de la voiture. Cette petite Dieppoise sera donc noire métal référence 622.

 

 

Installation de la voiture dans la cabine de peinture.

Cette fois, c'est du sérieux ! Il est temps de peindre la belle ...

 

 

Mais d'abord, on prépare l'A 310. Toutes les ouvertures sont obturées avec du papier Kraft de façon à ce que la peinture ne pénètre pas là ou elle ne doit pas aller ...

 

 

On emballe également les quatre roues pour éviter toute projection intempestive sur les jantes ou les pneus ...

 

 

Mise en peinture de l'Alpine A 310 V6 selon le souhait du client. Une photo de la face avant ...

 

 

Et une autre photo de la face arrière de la voiture.

 

Cette teinte noir métal a parfois des reflets gris anthracite sous certaines conditions d'éclairage.

 

 

L'Alpine A 310 est poussée hors de la cabine de peinture pour une inspection en règle à la lumière du jour.

 

 

Tout est ok ! On va pouvoir passer à l'étape suivante ...

 

 

Réfection des  quatre passages de roues au blaxon.

 

 

Les soubassements de l'Alpine A 310 sont également passés au blaxon pour la protéger des intempéries et des projections.

 

 

Retour des jantes au garage après restauration complète. Elles sont superbes ! Il n'y a plus qu'à les remonter sur la voiture.

 

 

Préparation des pares chocs de l'Alpine A 310 avant mise en peinture dans les jours qui viennent.

 

 

 

La suite de cette restauration sera mise en ligne d'ici quelques jours. Aussi, n'hésitez pas à venir régulièrement sur le site du garage pour voir l'avancée des travaux.

 

A très bientôt !!!

 

Garage G.A.R.S 66

Chemin du Mas BRESSON

66 000 PERPIGNAN

Tel : 06 66 23 06 82