¤¤¤¤   RESURRECTION !!!   ¤¤¤¤

 

 

Cette voiture a vécu une histoire un peu rude. Elle vient de passer ces dix dernières années garée dans un jardin.

 

Aujourd'hui, Thierry a reçu pour mission de sa propriétaire de lui redonner vie. Et ça tombe rudement bien, c'est

justement sa spécialité ...

 

 

Malgré cette très longue exposition aux intempéries, la carrosserie en polyester a peu souffert. Si elle avait été en tôle, le résultat serait très différent ...

 

Une belle peinture devrait effacer les outrages du temps ...

 

 

Pour le reste, evidemment, la rouille a fait son oeuvre...

 

Cependant, au premier coup d'oeil, le chassis n'a pas l'air très touché. Nous sommes dans le sud de la France. L'air est beaucoup plus sec et la pluie nettement moins fréquente que dans le Nord ... L'auto a assez bien résisté.

 

On va commencer par sortir le moteur et la boite et, ensuite, les trains roulants seront également démontés ...

 

Après, on aura une idée plus précise de l'étendue du travail à faire pour remettre cette Alpine sur la route ...

 

 

Le démontage du moteur et de la boite de vitesses est terminé.

 

Ils seront révisés un peu plus tard. Mais le premier travail de Thierry va conserner les trains roulants et le chassis.

 

 

Puis le moment est venu de procéder au décoquage de l'Alpine

A 310. Après avoir désolidarisé le chassis et la coque, on les sépare à l'aide du pont.

 

 

Bien sur, il y a de la rouille partout !!! C'est normal puisque l'auto est restée dehors pendant une dizaine d'années ...

 

Mais la première impression de Thierry semble se confirmer. Un bon sablage devrait avoir raison de tout çà et les dégats ne sont pas trop sérieux.

 

 

Voilà, la caisse et le chassis sont maintenant séparés. Dans les semaines qui viennent,Thierry va commencer par mettre le chassis à nu. L'étape suivante sera le décapage ...

 



Retour du chassis après un sablage énergique. Comme prévu, pas de gros souci à constater. Un bon décapage a suffit. Maintenant, on va pouvoir le traiter et le peindre.


 

Démontage intégral du moteur de l'A 310 en vue de le refaire.

Dix ans d'immobilisation et un très long séjour en plein air ont forcément laissé des traces ...

 


Après un gros nettoyage du bloc, qui, après plus de dix ans de silence, en avait bien besoin, Thierry commence le remontage

de la bête ...



Le chassis sort de la cabine de peinture. Il n'y a plus qu'à le laisser sécher tranquillement ...



Le moteur de l'Alpine A 310 V6, entièrement restauré par Thierry, est prêt à reprendre sa place dans la voiture ...



Quand à la boite de vitesses, elle fonctionne parfaitement et n'a pas été ouverte. Les joints spi de sorties de cardans ont été remplacés et un bon nettoyage extérieur lui a donné un aspect beaucoup plus engageant.


 

Il est temps d'attaquer le remontage des trains roulants.

 

Changement des amortisseurs et passage en BILSTEIN. Matériel sérieux et largement éprouvé sur l'A 310 ...

 

 

Ensuite, remontage de la boite de vitesses, du moteur et de l'échappement. 

 

 

Le long de la poutre, on voit le cheminement du circuit de freinage qui a été entièrement refait à neuf. Le train avant a également été remonté ainsi que le radiateur et le circuit de refroidissement.

 

 

Puis le moment est venu de ré-assembler le châssis et la coque de l'Alpine A 310.

 

Pour cela, on réalise, grâce au pont élévateur, la manoeuvre inverse de celle qui a été réalisée il y a quelques mois.

 

 

 

 

 

 

 

La suite de la résurrection de cette Alpine A 310 V6 sera mise en ligne d'ici quelques jours.

 

A très bientôt sur le site de G.A.R.S 66.