~¤~    REALISATION ET MONTAGE      ~¤~

D'UN KIT CARROSSERIE PACK GT

SUR UNE

ALPINE A 310 V6

 

 

 

 

Voici donc une nouvelle transformation qui commence.

 

Le propriétaire de cette Alpine A 310 V6 a décidé de faire monter un kit Pack GT sur son auto et de la faire repeindre. Jusque là, l'opération est assez classique ...

 

 

Mais nous allons aussi, dans un deuxième temps, nous intéresser à la mécanique de la belle Dieppoise.

 

 Et là, je dois reconnaitre que le propriétaire de cette voiture nous gâte ... On part dans l'inconnu total. C'est l'aventure avec un A majuscule. Une greffe qui n'a encore jamais été tentée. Le V6 PRV va être équipé avec ... CECI !!!

 

 

Et là, j'imagine vos yeux écarquillés !!! Mais qu'est que c'est que ce truc là et d'ou cela sort il ? Je vais encore être inondé de mails de " puristes " qui vont crier au scandale devant ce genre d'initiative abracadabrantesque ...

 

Mais, chez G.A.R.S 66, on aime bien ces montages un peu dingues. Et celui là, nous sommes sur qu'il n'a jamais été tenté auparavant.

 

 

Bon, vous voulez savoir ce qu'est cette ... chose ? Il va falloir que je vous raconte ... Mais cela va prendre du temps. Vous êtes certains de ne rien avoir à faire de plus urgent ?

Ok, vous l'aurez voulu !!!

 

Voici l'histoire ...

 

Il y a quelques temps, notre passionné d'Alpine découvre dans un surplus militaire, cette pipe d'admission de V6 PRV coiffée de deux carburateurs Solex 40 RAIP. Le tout est neuf, encore dans son emballage d'origine.

 

Intrigué, il tente d'avoir quelques informations complémentaires. Mais le vendeur est juste en mesure de lui dire que ces pièces équipaient un engin de l'armée Française. Notre Alpiniste achète ce curieux assemblage et le met dans son garage avec l'idée de tenter un montage sur son auto pour voir ...

 

Puis, il prends contact avec G.A.R.S 66 et demande à Thierry s'il est d'accord pour tenter la greffe.

 

De mon coté, je me lance dans la recherche d'informations et hier, j'ai eu la réponse à nos questions. L'engin dont sont tirés ces éléments est ... celui ci !!!

 

 

Cela fait un choc !!! Mais il n'y a aucun doute possible !!!

 

Voici le PANHARD ERC-90 SAGAIE. Ce véhicule a été conçu à la fin des années 70. L'armée Française en a acheté 192. Il a également été vendu à plusieurs autres pays.

 

Deux motorisations étaient disponibles. Une version diesel et une autre équipée de notre bon vieux V6 PRV essence pourvu de 2 carburateurs Solex.


C'est Peugeot qui a préparé ces moteurs. Voici quelques caractèristiques techniques :

 

- Puissance : 155 chevaux

- Cylindrée : 2,8 litres

- Vitesse sur route : 90 kilomètres/heure

- Poids : 8,3 tonnes

- Puissance massique : 30,1 chevaux/tonne

- Consommation : 24 litres/100 kilomètres

 

Au milieu des années 2000, tous ces véhicules ont été modernisé et tous les moteurs remplacé par un diesel Mercedes Benz de 170 chevaux. C'est de cette façon que les pièces de rechange se sont retrouvées à vendre dans les surplus militaires et que notre client Alpiniste a pu faire son acquisition étonnante.

 

Maintenant, qu'est ce que cela va donner une fois monté sur le bloc de l'Alpine A 310 ? Au démarrage, le couple risque d'être vraiment bestial, mais la vitesse de pointe pourrait ne pas être fabuleuse ... Ceci étant dit, le poids de l'A 310 est 7 fois moins important que celui du blindé Panhard. Le rapport poids/puissance va donc être sérieusement modifié ...

Le mieux est donc d'éssayer pour voir, et si cela ne répond pas à nos espérances, il sera toujours temps de revenir à la configuration d'origine ...

 

 

En attendant, le travail a déja commencé sur la voiture.Les ouvrants ont été démonté. Thierry en profite pour faire le tour des petites choses à voir tant que l'auto est au garage.

 

 

Préparation et garnissage des deux moules qui vont être utilisés pour la réalisation des bas de caisse et des extensions au niveau des passages de roues.

 

 

Les kits sont souvent réalisés en plusieurs morceaux et assemblés directement sur la voiture. Thierry a choisi une méthode différente. Il a fabriqué un moule par côté et chaque pièce est d'un seul tenant.

 

 

Sur la photo ci dessus, vue sur le coté droit du kit avec le passage de roue avant, le bas de caisse, et, pour terminer, le passage de roue arrière. Le tout sera posé en une seule fois.

 

 

Le côté gauche du kit est posé. Vu la longueur de la pièce, l'idéal est de réaliser cette opération à deux. Sur les kits en plusieurs parties, au bout de quelques années, on observe parfois des fissures qui se forment au niveau des raccords.

 

Avec cette méthode, pas de raccords, donc pas de fissures ...

 

 

Pour le côté droit, on va détailler un peu la manoeuvre. Tout d'abord, il faut décaper complètement toutes les parties de la carrosserie qui vont être mises en contact avec les différents éléments du kit. Pour cela, une seule solution, la meuleuse. Ici, le passage de roue avant droit.

 

 

Même opération pour le passage de roue arrière droit, mais aussi pour les bas de caisse. Il faut que la peinture soit retirée pour donner de l'accroche à la résine et assurer le lien entre le kit et la carrosserie de l'Alpine.

 

 

Et voici la partie droite posée. La lame avant va très vite être mise en place également. On a beau être habitué, à chaque fois cela fait le même effet. C'est plus du tout la même voiture. Ses lignes deviennent beaucoup plus agréssives. Il y a une impression de puissance très forte qui se dégage du dessin de ce kit.

 

Un conseil pratique si vous voulez vous lancer à faire cette adaptation dans votre garage. Assurez vous qu'avant vous connaissez une bonne ... femme de ménage !!! Parce que meuler du polyester, ça fait un tout petit peu de poussière et maintenant, il va tout falloir nettoyer ...

 

 

Maintenant que la résine est prise, on va pouvoir débarasser la voiture de tous les morceaux de scotch qui avaient été mis en place pour assurer le maintient des pièces du kit pendant toute la phase de sèchage.

 

 

Ensuite, il faut poncer pour retirer toutes les irrégularités au niveau des raccords entre la carrosserie et les différents éléments du kit. Travail fastidieux mais indispensable pour avoir un résultat impeccable. Cela commence à prendre forme ...

 

 

Rebouchage, ponçage, re rebouchage, re ponçage, etc ... Lors de la pose d'un kit, ce travail prend énormément de temps et conditionne en grande partie le résultat esthétique de la transformation. Allez, on y est presque ...

 

 

Voilà, nous sommes venus à bout de l'opération ponçage. Maintenant, l'auto va être nettoyée et préparée pour son premier passage en cabine de peinture. Il faut la débarrasser de la poussière dont elle est recouverte.

 

 

Gros plan sur l'aile arrière gauche considérablement élargie. Au total, l'auto prend 10 centimètres de plus en largeur après la pose du kit !!! Cela fait une grosse différence.

 

 

Allez !!! C'est partit pour l'emballage. En ce moment, entre la berlinette FASA, la Pack GT et la Bi Turbo, la cabine de peinture n'a pas le temps de souffler.Il va falloir distribuer des numéros à l'entrée comme quand on va à la Sécurité sociale ...

 

 

Emballée !!! Il n'y a plus qu'à ... Madame attend son tour à la porte de la cabine. Encore un petit peu de patience, c'est

pour très bientôt !!!

 

 

Voilà, la couche préparatoire a été appliquée. Là aussi,ça avance bien. Mais cette voiture n'allant pas au Mans Classic, elle ne sera terminée qu'après cette date. 

 

 

L'auto vue de coté. De la sorte, on a une vision complète des éléments latéraux du kit qui ont été rajouté sur cette voiture. La ligne s'en trouve radicalement modifiée et devient beaucoup

 plus agressive ...

 

 

Refibrage du becquet avant qui était fissuré au milieu. Et un petit coup de ponçage par dessus.

 

 

La voiture a été passé au sinto jet. Au premier plan, sur la table, le pare chocs arrière. Comme beaucoup de pare chocs d'A 310 ou de GTA, on constate qu'il est bien déformé ... La chaleur et les intempéries font travailler la matière.

 

 

Une vue de profil avec, au premier plan, le passage de roue avant droit. On mesure bien le supplément de largeur de la voiture une fois le kit "pack gt" mis en place ...

 

 

Gros plan sur le passage de roue arrière gauche. Tout a été repeint. C'est tout beau, tout propre !!!

 

 

Le pare chocs arrière a décidé de nous donner un peu de travail. Il est vrillé et nécéssite d'être redressé. Il va falloir employer les grands moyens ...

 

 

La partie avant du kit qui vient prendre appui sur le bas du pare chocs. Rebouchage avant ponçage et mise en apprêt.

 

 

Remontage du pare chocs avant après décapage et remise en forme. L'opération suivante sera la pose du " spoiler " avant qui est la dernière partie du kit qui reste à mettre en place.

 

 

Assemblage du pare chocs et du " spoiler " avant. C'est une opération qui semble simple mais " Que nenni " comme disait Jules César. Pour réussir a ce que l'ensemble soit parfaitement droit et avoir un ajustage parfait, c'est un peu sportif. Mais avec du temps ... On y arrive.

 

 

Une fois satisfait de l'assemblage réalisé, on redémonte tout. Puis ponçage du pare chocs équipé de sa lame avant et direction la cabine de peinture.

 

 

Voici notre pare chocs qui vient d'être recouvert au sinto jet. Maintenant, il n'y a plus qu'à être patient et laisser sècher ...

 

 

Tant qu'on y est, la même opération est réalisée pour le pare chocs arrière qui a repris une forme plus proche de son état d'origine ...

 

 

La nouvelle teinte choisie est le bleu. On commence par tester la couleur sur les ouvrants. Ici, la portière droite.

 

 

Puis vient le tour du capot avant et des rétroviseurs.

 

 

Ensuite, mise en apprêt de la carrosserie. Le produit a déjà une couleur bleue qui va colorer l'auto et facilitera l'uniformisation de la teinte lors de la mise en peinture dans quelques jours.

 

 

Voilà, l'application est terminée. Il n'y a plus qu'a laisser faire le temps. A Perpignan, en plein été, avec 35 degrés chaque jour

( Et oui !!! La vie est dure ... ) et la Tramontane en prime, pas de problème à redouter pour le séchage ...

 

 

Vue sur le passage de roue avant gauche. Le papier kraft est là pour protéger toutes les parties de la voiture qui ne doivent pas être recouvertes de peinture. Direction, suspension et système de freinage n'aiment pas trop le mastic liquide et la peinture ...

 

 

Au fond de l'atelier, l'A 310 blanche arrive avec un problème de régime moteur. Et à côté, la vétérante du garage. La Dinalpin de Yann dont la restauration avance gentillement. Sur cette voiture, tout aura vraiment été refait de A à Z. Un boulot énorme !!!

 

 

Vue générale de la voiture mise en apprêt. La teinte du produit lui donne déjà une coloration bleutée qui fera un excellent fond quand elle va passer en peinture.

 

 

Installation de la coque dans la cabine. Cette fois, c'est la bonne. La peinture est arrivée. Laissez faire l'artiste !!!

 

 

Si, pour Noel, vous avez des paquets cadeau à faire, chez G.A.R.S 66, il y a des champions de l'emballage ... Des pros du scotch, des rois du ciseau et du cutter. Même les gros volumes, on maitrise !!! Et en plus, il faut que cela soit étanche ...

Quel métier !!!

 

 

Et voilà, le travail est terminé !!! La peinture va sècher tranquillement et ensuite, il n'y aura plus qu'à retirer toutes les protections en papier kraft qui avaient été posées avec soin par nos champions de l'emballage ...

 

 

Pendant que la carrosserie sèche, il est temps de s'intéresser à ces fameux carburateurs Solex 40 RAIP montés sur cette pipe d'admission de V6 PRV. Thierry va t'il pouvoir faire quelque

chose avec ???

 

 

C'est quand même un assemblage pas banal. Si ça marche, on risque d'avoir un couple dément au démarrage. Mais après ... Mystère et boule de gomme.

 

On part dans le hors piste total.

 

 

Plusieurs photos détaillées de l'assemblage des carburateurs 40 R.A.I.P et de la pipe d'admission prévue pour équiper un V6 P.R.V.

 

 

L'autre coté pour faire bonne mesure et ne rien vous cacher ... Mais c'est la dernière !!! Ensuite, on passe au

montage de l'engin.

 

 

La première étape consiste a les monter sur un vieux PRV pour voir quelles sont les difficultés qu'il va falloir affronter.

 

 

Pas question de se lancer directement sur le bloc moteur de l'Alpine A 310 du client. Un minimum de précautions s'imposent pour éviter tout problème.

 

 

Suite aux premiers essais sur le bloc test, Thierry a installé les carbus et la pipe d'admission sur le V6 de l'A 310. Après avoir tout vérifié plusieurs fois, on met le contact ...

 

 

L'auto démarre mais le régime moteur n'est pas bon. Le ralenti se cale à 2000 tours. Il va falloir travailler pour le faire chuter. Thierry a démonté l'accélérateur mécanique mais le problème est toujours là ... Allo ! Houston ... On a un problème !!!

 

 

Démontage du radiateur de chauffage et mise sous pression à l'aide d'un tuyaut d'arrosage. Par ce moyen,Thierry veut vérifier qu'il n'y a pas de fuite.

 

 

Pendant que Thierry s'amuse avec ses carbus, Manu,

le " Salvador Dali " de G.A.R.S 66, s'est mis à l'ouvrage. Et

voici le résultat. Première sortie au soleil pour une inspection minutieuse du travail du maestro.

 

 

  L'auto a retrouvé ses roues. Le nouvel échappement vient d'être monté. On avance dans la bonne direction !!!

 

La teinte brillante accroche bien le soleil. Le remontage des ouvrants, des pare chocs et autres glaces de phares et rétroviseurs va pouvoir débuter. Quand aux carbus ... Houston cherche toujours une solution au problème mais on peut lui faire confiance. S'il y en a une, il va la trouver !!!

 

 

Après quelques tentatives, Thierry a réussi a faire tomber le ralenti à mille tours et à le stabiliser.

 

Mais ces carbus sont étudiés pour propulser un engin de 8 tonnes, qui a besoin d'un régime moteur bien supérireur pour se mettre en route. Résultat, il faut donner pas mal de gaz pour que le moteur ne s'étouffe pas en première.

 

De plus, la température à l'échappement est anormalement élevée. Aussi, nous décidons de stopper et de démonter les carburateurs pour revenir à une solution plus conventionnelle qui reste a définir avec le propriétaire de l'auto. Il fallait essayer, et c'est ce que Thierry a fait. Mais ce montage n'est pas viable dans de bonnes conditions d'utilisation ...

 

 

Le remontage de la voiture est maintenant terminé.

Ce kit Pack GT donne vraiment une autre allure à l'Alpine A 310.

  Cela en fait une auto au look totalement différent.

 

 

Ses lignes deviennent nettement plus agressives. Elle semble beaucoup plus compacte, plus ramassée sur elle meme, comme prete à bondir ... Son allure générale est franchement plus sportive.

 

 

Pour le moment, suite à l'éssai infructueux des carburateurs Solex, le moteur a été remonté dans sa configuration d'origine.

 

 Le propriétaire est en pleine réflexion concernant la future motorisation de son Alpine. Il semble que l'on se dirige vers l'adoption d'un V6 / 24 soupapes ...

 

 

Sur la photo ci dessous, la face avant de l'Alpine avec son nouveau becquet.

 

 

Alors, oui, il y a un peu de poussière sur le capot. Mais nous sommes dans un garage, pas au salon de l'auto. Il y a une certaine activité et les portes sont ouvertes toute la journée. La poussière fait partie intégrante de notre activité et il nous faut vivre avec. Donc, pas question de vous cacher cette réalité quotidienne ...

 

 

C'est partit !!! Notre Alpine A 310 va se faire greffer un nouveau coeur. Vue sur la cloche de boite et les dessous de la belle ...

 

 

Le bloc d'origine a été démonté ainsi que tous les éléments qui garnissaient le compartiment moteur. Ensuite emballage de la cloche de boite, pose d'une protection sur le vitrage arrière et la carrosserie, puis décapage des parois.

 

 

L'étape suivante, c'est un bon coup de noir pour redonner une allure plus agréable et plus propre au compartiment moteur ...

 

 

Et voici le "petit" nouveau !!! Un V6 prv en version 24 soupapes affichant 205 chevaux, prêt au montage en lieu et place de l'ancien moteur de 150 chevaux. Un gain de puissance non négligeable ...

 

 

Gros plan sur le volant moteur ...

 

 

Le bébé est arrivé a bon port !!! Notre V6 / 24 soupapes vient d'être mis en place par Thierry. Maintenant, il faut rétablir tous les circuits, et ensuite, on passera à la phase de tests avant la première mise en route. Il reste encore du travail.

 

 

Du fait de l'implantation du nouveau moteur 24 soupapes, le faisceau électrique doit, bien entendu, subir des modifications importantes. On remarque la trappe d'accès entre les deux places arrières. A l'intérieur du tunnel, on devine une partie de la

boite de vitesses.

 

 

Voili, voilou !!! On tient le bon bout !!! Encore une ou deux petites choses à voir et on va pouvoir faire un premier test de démarrage pour s' assurer que le V6 chante bien ...

 

 

La batterie, qui était positionnée à l'arrière, comme à l'origine, passe à l'avant pour différentes raisons. Primo, on a besoin de la place pour installer la boite à air. Deuxio, on améliore un peu la répartition des masses et on limite sensiblement le risque d'incendie dans le compartiment moteur.

 

 

Vue du compartiment avant avec le réservoir d'essence à droite, la batterie et le bidon de lave glasses à gauche.

 

 

La boite à air vient s'installer en lieu et place de la batterie dans le compartiment moteur. Cette dernière opération vient terminer le gros travail éffectué au niveau mécanique sur la voiture. Le 24 soupapes tourne comme une horloge.

 

 

Cependant, une dernière chose reste a faire avant la livraison de l'auto. Il faut remplacer la vitre arrière par une persienne équipée d'un aileron. Encore un peu de polyester à faire ...

 

 

Démoulage des deux éléments en polyester qui, une fois assemblés, composeront la persienne.

 

 

L'élément principal qu'il va falloir ébavurer pour enlever le surplus de polyester au niveau du bord des lamelles.

 

 

Puis, on recharge à l'intérieur pour rigidifier et noyer les points d'ancrages des charnières dans l'épaisseur de la résine.

 

 

Au premier plan, on voit maintenant les deux attaches sur lesquelles on va venir boulonner les charnières.

 

 

Le moment est venu de passer à l'assemblage des deux parties de la persienne. Là encore, un grand merci à la fée polyester ...

 

 

Et voilà le travail !!! 


Maintenant, notre persienne va être poncée et ensuite, elle sera peinte avant installation sur l'Alpine A 310.

 

 

La voiture est maintenant terminée. La persienne et l'aileron viennent dêtre montés et les derniers tests mécaniques éffectués.

 

Le propriétaire va pouvoir récupérer son Alpine qui a vraiment fait peau neuve. Encore un gros chantier et une belle transformation à l'arrivée.

 

Une A310 s'en va et deux autres attendent déjà leur tour pour une cure de rajeunissement.

 

A très bientot pour de nouvelles images !!!

 

 

  

 

 

 

On the road again ...

 

 

Le propriétaire de cette Alpine A310 V6 vient de nous faire parvenir quelques photos de sa voiture prises lors d'une balade.

 

L'auto tourne comme une horloge et la nouvelle peinture prend vraiment bien la lumière du soleil. Une très belle restauration qui, nous l'espérons, permettra à son heureux propriétaire de passer de bon moments au volant de sa belle ...

 

Toute l'équipe de G.A.R.S 66 lui souhaite bonne route !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Garage  G.A.R.S 66 

Chemin du Mas Bresson

66 000  PERPIGNAN

Thierry HODENCQ : 06 66 23 06 82