~  Décoquage et Restauration  ~

sur

Alpine A 310 V6

 

 

Voici une Alpine A 310 qui nous arrive dans un état de fatigue très prononcé. Beaucoup de choses à faire sur cette voiture qui a besoin d'une restauration complète.

 


L'intérieur de l'habitacle sera également à revoir ...



Le châssis est en mauvais état. La corrosion a fait son oeuvre. De plus, la suspension arrière droite est arrachée. Il faut donc décoquer et faire l'inventaire des dégats ...



L'opération est classique et de nombreuses fois détaillée sur ce site. Après avoir libéré les points d'ancrage du chassis à la coque, le pont fait son travail de levage ...


 

La coque s'élève pendant que le châssis reste au sol ...

 

Et voilà le résultat !!! Ensuite, on évacue le chassis de façon a continuer le démontage dans une autre partie de l'atelier.

 


Nous retrouvons notre chassis installé sur un autre pont. Les roues arrières ont été démontées et l'ensemble moteur / boite de vitesses s'apprête a subir le même sort ...



Voilà qui est fait. Une fois débarrassé des éléments de suspension qui n'ont pas encore été démontés, le chassis va pouvoir partir au sablage.



Mais avant cela, passage au marbre pour vérifier s'il n'est pas voilé. De ce côté, rien de sérieux à signaler ...


 

Retour du chassis à l'atelier après une bonne séance de sablage. Il a vraiment changé d'aspect. On va pouvoir le traiter contre la corrosion et le peindre ...

 


Mais avant cela, plusieurs réparations s'imposent !!!


Tout d'abord, le point d'ancrage de la suspension arrière droite au chassis est arraché. Il faut donc le ressouder solidement .



Mais, par sécurité, Thierry décide de poser une cornière de renfort sur la traverse, en opposition du point d'ancrage, pour rigidifier toute cette zone.



Ensuite, il renouvelle l'opération du côté gauche pour assurer la symétrie au niveau de la résistance.



Une intervention beaucoup plus habituelle, les deux tubes avants sont percés par la corrosion. Il faut donc les découper et les remplacer par des tubes neufs.



Une fois les réparations terminées, le chassis passe en cabine de peinture. Ensuite, on attend que cela sèche et comme il fait encore beau en ce mois de Novembre ... Cela ne devrait pas mettre trop de temps !!!


 

Toutes les pièces métalliques composant les trains roulants, triangles de suspension, biellettes de direction, barres de torsion, etc ... Mais aussi les deux tubes du circuit de refroidissement qui passent dans la poutre, ont été sablés ( photo de gauche ).


Puis, traitement anti-corrosion et peinture noire pour tous ces éléments avant remontage ( photo de droite ).

 


 

Il est temps d'attaquer le remontage. On commence par le train avant. Tout est prêt ! Il n'y a plus qu'à ...

 

 

Aujourd'hui, c'est le grand jour !!! Thierry attaque le remontage du train avant de l'Alpine. 

 

Les amortisseurs sont remplacés. Montage de BILSTEIN qui ont fait leurs preuves sur cette voiture depuis de nombreuses années. Rien à voir avec les amortisseurs d'origine.

 

 

Dans la foulée, le train arrière est, lui aussi ré-assemblé. Là encore, les amortisseurs BILSTEIN font leur apparition.

 

 

La boite de vitesses de l'Alpine A 310 est a réviser entièrement. Thierry commence donc par l'ouvrir pour faire l'inventaire ...

 

 

Voici le résultat après révision et remontage. Il n'y a plus qu'à refermer et à remettre en place.

 

 

Après la boite de vitesses, c'est au tour du V6 de recevoir quelques soins. Il a pas mal bourlingué et son état laisse un peu à désirer. Thierry a du pain sur la planche !!!

 

 

Le même bloc moteur entièrement remonté quelques jours plus tard !!! Le docteur Thierry a fait du bon boulot !!! 

 

 

Après avoir remonté le moteur et la boite de vitesses sur le châssis, le moment est venu de recoquer l'Alpine A 310 V6 ...

 

 

Voili, voilou, !!! Il n'y a plus qu'à noyer les platines de fixation situées le long de la poutre du châssis et dans les passages de roues sous une bonne couche de résine et à laisser sécher ...

 

 

Après le recoquage de la voiture, il est temps de passer par l'épreuve du ponçage ... Toutes les surfaces de l'Alpine A 310 y passent. Aucune zone n'est oubliée.

 

 

Le travail de ponçage se termine enfin comme pour l'autre A 310 qui se trouve en arrière plan.

 

 

Toute la partie arrière de la coque est à reprendre. A droite, le polyester est très abimé. Il faut donc refaire toute cette zone et la renforcer. La béquille en bois est là pour soutenir cette partie de la coque durant le séchage.

 

 

Démontage du bouchon de remplissage LEBOZEC. Une opération difficile car elle ne peut être réalisée que par l'intérieur de l'aile arrière ... Ce bouchon semble avoir été monté d'origine sur la voiture.

 

 

Démontage des bas de caisse. Là encore, mission délicate car ceux si sont rivetés directement sur la caisse.

 

Curieux montage qui nous laisse un peu perplexes sur la véritable histoire de cette voiture comme quelques autres détails qui posent également question ... Mais nous aurons l'occasion d'y revenir plus tard.

 

 

Avec du temps et de la patience, on y arrive quand même ...

 

 

Tout le faisceau électrique de la voiture est également à refaire. Il faut donc commencer par démonter la totalité des commandes.

 

 

Mais également tout ce qui concerne l'éclairage ... Sur l'aile avant gauche de l'auto, on remarque le coupe circuit extérieur. Encore une particularité singulière ...

 

 

Le voici en gros plan ce petit coupe circuit qui semble d'origine. Monté à l'usine ? Pour le moment, mystère ...

 

 

Chez G.A.R.S 66, quand on démonte, on démonte !!! Maintenant, le plus dur reste à faire. Il va falloir re-cabler toute la voiture.

Et là, il y a un peu de boulot.

 

 

Puis, passage de la coque de l'Alpine A 310 au sinto jet.

 

 

Après un gros travail de préparation, le moment est venu de passer à la phase peinture. Tiens, du jaune ...

 

 

Du rouge sur les seuils de portes ... Une nouvelle Alpine A 310 aux couleurs Calberson est en train de voir le jour.

 

 

Pose des bandes de scotch de protection pour la réalisation des liserets noirs. Un très long jeu de patience et de précision ...

 

 

Après avoir protégé les parties déjà peintes en rouge et en jaune de la voiture, la couleur noire fait son apparition.

 

 

Puis, les protections sont retirées et on laisse sécher avant d'aller plus loin. On fera le point demain ...

 

 

Sur les deux photos ci dessous, on voit bien le liseret noir réalisé d'un bout à l'autre de chaque côté de l'auto. Les scotchs ont plutôt intérêt à être bien posés si on veut un résultat impeccable.

 


 

Le lendemain, la voiture est sortie de la cabine de peinture. Comme de coutume, inspection générale de la carrosserie sous toutes les coutures.

 

 

L'examen de passage est réussi. On va maintenant pouvoir se consacrer à la persienne et au capot avant. Puis l'étape du remontage interviendra dans la foulée ...

 

 

Mais avant cela, retour dans la cabine de peinture pour l"application de la troisième couleur sur les bas de caisse de la coque de l'Alpine ... Et oui, il manque encore le rouge.

 

 

 

 

 

Sur cette Alpine A 310, les deux bas de caisse sont assez facilement démontables.

 

C'est un gros avantage lorsqu'il faut les mettre en peinture. Ils peuvent être traités séparément du reste de la voiture et remontés ensuite ...


 

Comme pour la teinte noire faite précédemment, la teinte rouge est accompagnée d'un liseret qui part de l'extrémité de l'aile avant et va jusqu'à l'arrière de la voiture.

 

 

C'est un travail long et fastidieux à réaliser du fait de la pose des scotchs de guidage qui permettront de réaliser une ligne parfaitement parallèle à la zone de couleur qu'elle surligne.

 

 

 Notre fournisseur, APG décoracing,  vient de nous faire parvenir la déco Calberson. Il est temps de se mettre au collage ... Et il y en a des stickers à mettre en place !!!

 


 

Sur le pavillon de l'Alpine A 310, le VASARELY vient de prendre sa place. Ensuite, on va pouvoir vernir la voiture.

 

 

C'est parti !!! Après avoir terminé la pose des stickers qui composent la décoration Calberson choisie par le client, Raphaël s'occupe de vernir l'auto.

 

 

Montage et préparation des divers éléments qui composent la persienne. Puis ajout des deux mats qui vont supporter l'aileron.

 

 

Assemblage des éléments qui composent l'aileron ...

 

 

Ensuite, montage de l'aileron sur la persienne. On a l'impression que c'est très facile à faire, mais ... en réalité, pas du tout !!! Pour réaliser un assemblage impeccable, çà prends un temps fou.

 

 

Après un dernier ponçage, la persienne équipée de son aileron est mise en apprêt avant peinture.

 

 

Puis, peinture noire sur la persienne et sur l'aileron.

Vue de profil de l'assemblage une fois terminé.

 

 

Pose des stickers "Calberson" sur le dessus de l'aileron ...

 

 

Mise en peinture noire des logements des phares ...

 

 

Après avoir reposé les glaces de phares, Thierry attaque la pose des feux longue portée.

 

 

La boite à phares, fabriquée au garage, a été démoulée et ponçée. Elle va maintenant être peinte en noir avant de prendre sa place à l'avant de l'Alpine A 310.

 

 

Le montage de la boite à phares est terminé, de même que celui des deux longue portée additionnels.

 

 

Ensuite, vient le tour des glaces latérales droite et gauche. Le bouchon " LE BOZEC " a également retrouvé son emplacement.

 

 

Puis viennent les bas de caisse, les rétro viseurs et les glaces de portes. On avance, mais le remontage de l'intérieur reste à faire ainsi que la pose du pare brise.

 

 

Test de validation des équipements électriques. Toute la batterie de phares et de projecteurs longue portée fonctionne.

 

 

Mise en route et réglage de l'avance à l'allumage et du ralentit moteur ... Le moulin tourne comme une horloge ! Et quand on en arrive à ce stade d'une restauration, le test de validation sur route n'est plus très loin.

 

 

Remontage de tous les éléments intérieur, moquettes neuves, sièges baquets, consoles, tableau de bord, etc ...

 

 

Puis, installation des harnais dans la voiture. On va bientôt pouvoir aller faire une balade !!! Mais il nous manque encore

le pare brise ...

 

 

Voilà ! La voiture est terminée ! Le pare brise est posé et il est temps d'aller faire un tour pour s'assurer que tout fonctionne correctement. 

 

 

Attention, la signature des artistes est à peine sèche ...

 

 

Allez ! Il est temps de se mettre en route et de valider tout le travail effectué depuis des mois sur cette Alpine A310. C'est toujours un moment un peu spécial ...

 

 

 

 

Notre essai s'est parfaitement déroulé et la voiture va pouvoir être livrée dans les jours qui viennent à son propriétaire.

 

Elle lui donnera, nous en sommes convaincu, beaucoup de satisfaction et le plaisir de rouler de nouveau avec son Alpine.

 

Cette voiture quitte le garage ou elle à passé plus d'un an mais d'autres chantiers nous attendent déjà. Aussi, n'hésitez pas à venir régulièrement sur le site pour voir ce que Thierry et Raphael savent faire.

 

 

A très bientôt !!!